Passe le temps

Au cadran de l’horloge

Passe, passe le temps.

Le soleil s’est lassé; il prend son temps

Pour de temps en temps

Laisser filtrer un rayon pâlissant.

Un chat joue avec ma gorge ;

Sous le ciel noircissant

Des touristes insouciants

Entendent les menaces de Grands

De ce monde inconscient.

Fi de la folie des hommes,

Prenons du bon temps !

Dis d’un air bonhomme

Un retraité bedonnant.

Prenons le temps

De vivre ces heures tranquilles !

Le soleil revient

Et noie soucis et chagrins ;

Il faut rester futiles

On a bien le temps

De penser aux paroles nuisibles

Qui heurtent nos villes

Et apeurent les gens !

 

Ainsi parlait le patriarche

Bien à l’abri sous son arche.

Post Author: malou37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *