L’AUTOMNE

D’un rai puissant

Le soleil a percé le nuage

Noir et menaçant

Qui précède la grêle ou l’orage.

Mais le rai écarte

De sa lueur étincelante

De jaune et rouge écarlate

La noirceur funeste, étouffante.

De sa chaleur bienfaisante,

Il redonne vie et envie

Aux êtres , aux plantes,

Comme l’ultime énergie

De la saison mourante.

Mais soudain dans un craquement,

La pluie s’abat crépitante.

Le voile noire se déchirant

Entraîne dans le vent

La douceur éclatante.

Puis le ciel se pare

D’un arc en ciel irisé

Comme un adieu de beauté

A la terre mouillée,

Blessée et déjà ensommeillée.

MALOU (Automne)

Post Author: malou37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *